TCCC, TECC, SC, DC, PST… Quesaco ?

Face à tous ces Sigles il est parfois difficile de s’y retrouver parmi toutes ces formations  de Secours en situation hostile (secours au combat, secours tactiques, damage control…) petit résumé pour s’y retrouver.

 

Les différentes formations de Secours Tactiques

 

TCCC ou T3C :

Tactical Combat Casualty Care

(Soins aux blessés en situation de combat tactique)

Le cours est conçu pour les personnels combattants et le personnel de soins venant en appui des opérations de combat. C’est une formation américaine, certificative après examen final. Le diplôme est délivré par la NAEMT (National Association of Emergency Medical Technician), valable 4 ans, il nécessite un recyclage pour conserver sa validité. Il est reconnu dans les pays ayant adopté le système anglo-saxon mais n’a pas de reconnaissance officielle en France. L’association Life Support France est le seul organisme français habilité à délivrer la certification officielle TCCC de la NAEMT.

TECC :

Tactical Emergency Casualty Care

(Soins aux blessés en situation d’urgence tactique)

Le cours est conçu pour les personnels de secours pré-hospitaliers pouvant être amenés à intervenir en environnement civil tactique ou dangereux (ex : colonnes d’extraction Sapeur-pompiers sous protection des forces de l’ordre). C’est également une formation américaine, certificative après examen final avec un diplôme délivré par la NAEMT, valable 4 ans et nécessitant un recyclage pour conserver sa validité. Il est reconnu dans les pays ayant adopté le système anglo-saxon mais n’a pas de reconnaissance officielle en France. L’association Life Support France est le seul organisme français habilité à délivrer la certification officielle TCCC de la NAEMT.

SC :

Sauvetage au Combat

C’est la version Française du TCCC, destiné et enseigné exclusivement aux militaires, il comporte plusieurs niveaux (rôle), le premier niveau étant assuré par l’ensemble des soldats qui sont tous formés et équipés  avec une « TIC » (Trousse Individuelle du Combattant), pour agir immédiatement sur eux-mêmes et leurs camarades. En France, les formations officielles destinées aux professionnels civils intervenants en sont tirées. Beaucoup d’anciens militaires utilisent cette formation pour créer des formations civiles mais sans toujours bien les adapter à un contexte civil.

DC :

Damage Control

C’est une doctrine de soins destinée aux professionnels de santé, elle s’appuie sur 3 concepts :

Damage Control Ground Zéro (DCGZ),

doctrine pré-hospitalière consistant à agir rapidement et à minima sur les blessures vitales afin de permettre au patient d’arriver à l’hopital le plus rapidement et dans le meilleur état possible. C’est un compromis entre l’organisation française des SAMU et du PMA et l’organisation anglo-saxone du « scoop and run (ramasser et courir)», qui pourrait se résumer par : ramasser, stabiliser et courir…

Damage Control Resuscitation (DCR),

doctrine hospitalière qui réorganise le circuit de prise en charge des patients en cas de « nombreuses victimes » avec une logique de flux et non de place, chaque hopital du secteur pouvant soigner x patient à l’heure.

Damage Control Surgery (DCS),

doctrine chirurgicale consistant à n’opérer que ce qui est nécessaire à la survie du patient dans un premier temps, puis après stabilisation de son état en service de réanimation, à le reprendre de nouveau au bloc opératoire pour finaliser sa prise en charge.

PST :

Premiers Secours Tactiques

Contrairement aux formations précédentes, destinées aux professionnels « intervenants », les PST s’adressent à tout citoyen, professionnel ou non, pouvant se retrouver impliqué dans ces situations extrêmes par accident, soit en tant qu’impliqué, soit en tant que témoin.

Elle est adaptée à tout civil, secouriste ou non, aux professionnels « non intervenants » (agent de police municipale, de police nationale, ambulancier privé, agent de sécurité privée…), mais également aux professionnels de secours lorsqu’ils se retrouvent impliqués hors de leur cadre professionnel.

La première partie de cette formation vise à enseigner aux personnes victimes d’une attaque, à adopter les bons comportements permettant d’agir pour leur propre sécurité au lieu de subir. La seconde consacrée aux gestes de secours de survie est inspirée des recommandations étatiques et militaires, mais adaptée à un public civil (niveau PSC1).

L’ADSE a également créée une version « Police » de cette formation, pour des sessions privées de polices municipales, souhaitant connaître les gestes adaptés dans leur cadre professionnel. 3 sessions de ce type ont été données en 2018, au profit de la PM d’Aulnay-sous-Bois.

Voir notre article sur cette expérience : http://secoursdexception.fr/formation-police-municipale-daulnay-sous-bois/

 

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*